top of page

DGT

Imposé dans le cadre de la réalisation de la loi Alur, le diagnostic technique global dont la mise en œuvre est décidée par l’assemblée générale des copropriétaires, concerne les immeubles ayant le statut de copropriété. Il consiste à vérifier la solidité des murs et toitures (clos et couvert), le bon fonctionnement des conduites et canalisations collectives, tout comme les dispositifs de sécurité et équipements collectifs.

Priorité et coûts des travaux

Le diagnostic technique global vise à informer les copropriétaires de l’état général d’un bâtiment et à fournir une idée des travaux nécessaires, par ordre de priorité et leurs coûts de réalisations pour sa bonne conservation.

Professionnel de formation technique et juridique, spécialistes du droit foncier, Gexpertise, réalise et accompagne les copropriétaires et les syndics pour toute réalisation de diagnostic technique global.

bottom of page